Euclase - Encyclopédie

Euclase de Colombie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Nésosilicates
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : BeAlSiO4(OH)
    Abondance : Rare

Ce nésosilicate rare d'aluminium et béryllium se rencontre dans quelques pegmatites et chloritoschistes (parfois dans les fentes alpines comme produit de décomposition du béryl). Inaltérable, il se concentre parfois dans les alluvions. Son nom vient du grec eu (bon) et klasis (brisure), par allusion à son excellent clivage. L'euclase est toujours cristallisé en prismes allongés et striés longitudinalement, souvent tabulaires et riches en faces. Il est transparent à translucide, incolore, jaunâtre, bleu-vert pâle à bleu, et possède une forte dureté (7,5). C'est un minéral occasionnellement taillé comme gemme et recherché des collectionneurs.

L'euclase dans le Monde

Les plus beaux cristaux d'euclase proviennent du Zimbabwe (Miami), où les individus d'un superbe bleu foncé dépassent les 5 cm, de Tanzanie (cristaux de 7 cm), de Boa Vista et Dom Bosco (Minas Gerais, Brésil), où de superbes gemmes centimétriques côtoient la topaze impériale. Le gisement d'émeraude de Galacha (Colombie) a donné également de beaux spécimens bleu-vert (photo principale). En Europe, les géodes des granites de Bavière ont livré de magnifiques cristaux incolores de 2 cm.

L'euclase en France

Ce minéral n'est pas présent dans le sous-sol français.

Les macles

Pas de macle connue pour cette espèce.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce. 



Dureté : 7,5
Densité : 2,99 à 3,1
Cassure : Conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Transparent à translucide
IR : 1,652 à 1,671
Biréfringence : 0,019
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Rouge


Solubilité : Insoluble

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune