Boulangérite - Encyclopédie

    Classe : Sulfures et sulfosels
    Sous-classe : Sulfosels
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Pb5Sb4S11
    Abondance : Assez fréquent

La boulangérite est un sulfosel commun des filons hydrothermaux à plomb et antimoine de moyenne température. On la rencontre, tout comme la jamesonite, la semseyite, la zinkénite ou la plagionite dans les filons à stibine dominante envahis de fluides plombifères ou dans les filons à galène et sphalérite infiltrés par des fluides à antimoine. Elle doit son nom à l'ingénieur des Mines français Charles Louis Boulanger qui en fait la première description. Les cristaux bien formés sont très rares ; ils sont alors prismatiques et profondément striés longitudinalement selon [001], parfois aciculaires. La boulangérite se présente presque toujours en fibres capillaires ou en masses fibreuses, fréquemment abestiformes (variété "plumosite"). Elle s'altère facilement aux affleurements donnant des mélanges d'oxydes d'antimoine et d'oxydes variés de plomb. Sa couleur est gris-noir à gris de plomb bleuâtre d'éclat métallique. Elle constitue occasionnellement un minerai de plomb. C'est un minéral aprécié des collectionneurs mais peu facile à conserver car très fragile.

Boulangérite et pyrite de Noche Buena Mine, Zacatecas, Mexique
Boulangérite de la Mine de La Mure, Isère, France
Boulangérite et calcite de St- Pons, Alpes-de-Hte-Provence
Boulangérite de Wheal Boys, Cornouailles, Angleterre

La boulangérite dans le Monde

Des échantillons exceptionnels de la variété plumosite ont été découverts vers 1940 à Pribram en République Tchèque ; ce sont des cristaux aciculaires atteignant les 30 cm, les plus beaux spécimens mondiaux. De belles cristallisations centimétriques proviennent de Trepca (Kosovo), Bottino (Toscane) et Baia Sprie (Roumanie) ainsi que des fentes alpines suisses.

La boulangérite en France

En France, les plus beaux cristaux proviennent de la Mine de la Mure en Isère avec des fibres de plus de 5 cm ainsi que ceux de St-Pons qui pris sont dans la calcite et qui après dégagement à l'acide peuvent constituer des échantillons spectaculaires. La boulangérite reste fréquente en France, notamment dans les filons aurifères de Labessette (Puy-de-Dôme) mais aussi dans les mines d'antimoine de Haute-Loire (Mine d'Ally).

Macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensés pour cette espèce.



Dureté : 2,5 à 3
Densité : 6,2
Cassure : Indéterminée
Trace : Gris



TP : Opaque
IR : -
Biréfringence : -
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique et nitrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune