Carrollite - Encyclopédie

    Classe : Sulfure et sulfosel
    Sous-classe : Sulfure
    Système cristallin : Cubique
    Chimie : Co2CuS4
    Abondance : Rare

La  carrollite appartient au groupe des linnéites, du nom du minéral le plus commun. Ce groupe de formule générale X3S4 (avec X=Co, Ni, Fe, ou [Co+Cu]), peut être mis en parallèle avec celui des spinelles, le soufre remplaçant l'oxygène ; le faciès octaèdrique est également le plus courant dans les deux groupes. Le groupe des linnéites est composé de trois solutions solides : Co (linnéite) - Ni (polydimite), le terme intermédiaire étant la siegenite ; Ni (polydimite) - Fe (greigite), le terme intermédiaire étant la violarite et Co (linnéite) - Cu. Cette dernière solution solide étant la seule à être incomplète puisque s'arrêtant à la carrolite. La carrollite est un sulfure de cobalt et de cuivre rare des gisements hydrothermaux à cobalt, nickel et cuivre. Elle doit son nom à sa localité de découverte : Finksburg, Comté de Carroll, Maryland, USA. De teinte gris lumineux à gris acier à nuances légèrement rosée, les cristaux s'altèrent en conditions de surface pour donner des asbolanes de teinte noire. C'est un minéral recherché des collectionneurs bien que peu connu, c'est également un minerai très accessoire de cobalt.

La carrollite dans le Monde

Les plus beaux cristaux de carrollite proviennent des gisements de cuivre et cobalt du Katanga (République Démocratique du Congo), et plus particulièrement de Kamoya, mais se présentent le plus souvent en masses ou en grains xénomorphes. Bien que la plupart des cristaux ne dépassent guère le centimètre les plus gros cristaux connus mesurent plus de 10 cm et sont associés à des rhomboèdres de calcite blancs. La localité-type américaine n'a fourni que des cristaux millimétriques.

La carrollite en France


La carrollite n'est pas présente dans le sous-sol français.
Cristal de carrolite de plus de 6 cm de Kamoya South II Mine, RDC
Octaèdre de carrolite de Kamoya South II Mine, RDC
Octaèdres de carrollite du Katanga, République Démocratique du Congo
Cubo-octaèdres de carrollite sur calcite de Kamoya, R

Les macles et formes spéciales

La carrollite macle fréquement sur {111}, généralement il s'agit de macles polysynthétiques pas forcément visible à l'oeil nu et plus rarement on peut avoir des macles par accollement de deux cristaux appelée macle du spinelle (photo de gauche).

Les faux et arnaques

Certains cristaux de carrolite peuvent être recollés sur leur gangue de calcite.



Dureté : 4,5 à 5,5
Densité : 4,5 à 4,8
Cassure : Irrégulière à conchoïdale

Trace : Gris-noir



TP : Opaque
IR : -
Biréfringence : -
Caractère optique : -
Pléochroïsme : -
Fluorescence : 
Aucune


Solubilité : Acide nitrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/