Comment fabrique t-on les pierres roulées ?

Qu'est-ce qu'une pierre roulée ?

Les pierres roulées sont des petits morceaux de roche ou de minéral polis sans forme définie, tout d'abord destinés à la collection ou à la décoration, elles sont aujourd'hui très en vogue car énormément utilisée pour la lithothérapie, le reiki, ou le bien-être en général (massage, etc...). Présents absolument partout, la quasi-totalité de la matière minérale que l'on trouve sur Terre est polissable, du simple galet ramassé sur la plage au cristal le plus précieux. 

Il existe deux techniques particulières pour polir une pierre roulée : au tonneau polisseur et à la main.

Le tonneau polisseur

C'est une machine très simple qui peut être fabriqué facilement à la maison. Il s'agit d'une "boîte cylindrique" hermétique (le tonneau) dans lequel sont placées les pierres brutes ainsi que de l'abrasif et de l'eau. La rotation du tonneau est entraînée par un petit moteur. Les pierres et les grains d'abrasif vont se choquer et se frotter les uns aux autres pendant une dizaine de jours, ce qui va progressivement arrondir les pierres. En fait, on reproduit en accéléré ce qui se passe dans un cours d'eau d'où l'appellation de "pierres roulées". Les petites machines sont constituées d'un tonneau cylindrique alors que les modèles semi-industriels ou industriels comme les notres disposent de parois hexagonales ou octogonales afin de faciliter le polissage. Une fois les pierres arrondies, elles doivent être polies pour conserver un aspect brillant, comme si elles étaient mouillées. Le procédé est donc répété 5 fois avec un abrasif de plus en plus fin à chaque fois. Au bout d'environ 5 à 6 semaines on obtient une série de pierres roulées.

Pierres roulées en tonneau polisseur - Tumbed stones in a tumbling machine
Polissage de pierres roulées - Polishing of tumbled stones
Pierres roulées fin de polissage - Tumbled stones polish finished

Si nous utilisons aujourd'hui des machines électriques pour polir les pierres, cela n'a pas toujours été le cas. Pendant longtemps ce sont des moulins à eau qui ont entraînés les tonneaux et encore aujourd'hui dans certaines régions du globe c'est toujours le cas, au Pérou notamment où les sécheresses liés au réchauffement climatique peuvent ravager ces économies locales et fragiles...

Avantages :

  • Permet de polir en grande quantité et de manière uniforme.
  • Technique peu coûteuse. Les pierres roulées polies au tonneau polisseur dépassent rarement les 3€ pièce à la vente (prix variables en fonction de la rareté du matériau poli).
  • Polissage autonome ne nécessitant qu'un faible contrôle.

Inconvénients :

  • Machine assez cher à l'achat. (150€ minimum)
  • Bruyant, même avec des tonneaux en caoutchouc.
  • Ne permet que de polir les matériaux durs et non fragiles d'une dureté de 5 ou plus (très adapté à l'agate, la calcédoine, le jaspe ou le quartz).
  • Polissage d'un seul type de pierre par tonneau pour avoir un résultat concluant.

Polissage à la main

Le polissage à la main est réservé au matériau fragile ou précieux comme cette fluorine bleue ou ce cléophane en photo ci-dessous. Il permet un fini beaucoup plus brillant sans casser la pierre. Pour cela, on utilise une cabochonneuse, un arbre avec plusieurs meules abrasives (généralement 6) qui vont permettre d'arrondir la pierre, la poncer puis la polir. Ce type de machine est destinée, comme son nom l'indique, à la taille des cabochons. Un cabochon c'est une pierre à la face inférieure plate et au dessus bombée qui a une forme bien définie (ovale, ronde, rectangle, poire, etc...) et qui est généralement destinée à la bijouterie-joaillerie comme celles présentées ci-contre. Le lapidaire peut également très bien choisir de tailler une pierre roulée avec cette machine. 
Pierres roulées en tonneau polisseur - Tumbed stones in a tumbling machine
Pierres roulées en tonneau polisseur - Tumbed stones in a tumbling machine
Pierres roulées en tonneau polisseur - Tumbed stones in a tumbling machine

L'arbre porte-meule

Il existe des arbres porte-meule bons marchés avec une seule meule interchangeable. Si le travail de polissage est quotidien l'achat d'une cabochonneuses à 6 meules devient rapidement une nécessité (photo ci-contre). Elle permet d'arrondir (pré-former) puis de polir une pierre en continue sans être obligé d'arrêter la machine et de la démonter à chaque changement de meule. Avec de l'habitude et le coup de main, une pierre roulée ou un cabochon peut se tailler et se polir en moins de 15 minutes... Tout dépendra après de la dureté du matériau et aussi de sa taille et du résultat final souhaité, plus la pierre est grosse, plus cela prendra de temps, un polissage miroir aussi prend du temps...

Une cabochonneuse professionnelle est constituée d'un arbre et de 6 meules diamantées de grains différents (il existe aussi des meules au carbure de silicium moins chers mais elles sont très fastidieuses à utiliser pour toutes les pierres de dureté supérieure à 5,5). Les meules sont classées de gauche à droite du plus gros grain d'abrasif au plus fin. Afin d'obtenir un beau poli, il faut passer successivement la totalité de la surface de la pierre sur toutes les meules. Un oubli et c'est des rayures qui apparaissent lors des dernières phases de polissage. Le façonnage se fait aussi à l'eau pour refroidir la pierre mais aussi pour récupérer toutes les particules de ponçage qui sont nocives pour les poumons. Une fois terminé, on obtient une pierre à l'éclat bien supérieur à celles polies au tonneau.

Avantages :

  • Technique offrant un poli de grande qualité et un façonnage contrôlé, il est possible d'éliminer les parties d'une pierre qui ne sont pas belles ou fissurées par exemple.
  • Permet le polissage de matériaux fragiles ou durs (de 2 à 9 de dureté).

Inconvénients :

  • Le prix de la machine (plus de 2000€)
  • Productivité faible
  • Demande une attention toute particulière et un savoir-faire pour obtenir un résultat à la hauteur
  • Prix élevé des pierres roulées réalisées avec cette méthode

Quelle pierre pour quelle technique de polissage ?

Nous l'avons expliqué dans les lignes ci-dessus, le choix de la méthode de polissage est normalement régi par la dureté de la pierre. Cependant la plupart des pierres roulées disponibles actuellement sur le marché sont polis au tonneau, y compris les pierres tendres, à cause d'un faible coût de production, même si le résultat final est peu concluant... C'est le cas des calcites et des septarias qui ne sont en général que très peu brillantes, mais aussi des fluorines ou des pyrites, de quelques rhodochrosites... 

En revanche certaines pierres roulées restent tout de même polies main, elles sont naturellement plus chères (en général plus de 5 € pièce). C'est le cas de beaucoup de pierres péruviennes comme les angélites, les rhodochrosites de qualité, ou les chalcopyrites. Beaucoup de pierres d'Indonésie sont aussi polies à la main, les jaspes bumblebee et les ambres bleues notamment.