Cinabre - Encyclopédie

Cinabre sur dolomite et quartz de Chine - minéraux, cristaux, mineral, crystal

    Classe : Sulfures et sulfosels
    Sous-classe : Sulfures
    Système cristallin : Rhomboédrique
    Chimie : HgS
    Abondance : Assez fréquent


Le cinabre est un sulfure des gîtes hydrothermaux de basse température en association à du volcanisme récent, on le retrouve également au niveau des fumerolles volcaniques. C'est un minéral qui a plusieurs éthymologies possibles : du grec kinnabari (ancien nom du minéral que les grecs utilisaient comme colorant rouge), du latin cinnabaris (minerai de mercure), de l'arabe zinjafr ou du perse zinjifrah (sang de dragon) en allusion à sa couleur rouge. Le cinabre se présente le plus souvent en masses granulaires de couleur rouge carmin à rouge vermillon se ternissant en rouge brunâtre puis gris-noir à éclat métallique, à Almadén (Espagne), il en ruisselle même de fines gouttelettes de mercure natif. Les cristaux dépassant les 1 cm sont rares. Ils sont alors rhomboédriques pseudo-hexagonaux ou en tablettes épaisses et aplaties. Le cinabre est un minéral d'importance capitale car il constitue le seul minerai de mercure actuellement exploité dans moins de 10 mines aux Monde. Les roches veinées ou imprégnées de cinabre peuvent être utilisées exceptionnellement comme pierre ornementale ou de joaillerie.

Cinabre sur dolomite de Chine - minéraux, cristaux, mineral, crystal
Cinabre de Yanwuping Mine, Chine
Cinabre sur quartz de Chine - minéraux, cristaux, mineral, crystal
Cinabre maclé de Yanwuping Mine, Chine
Cabochon de cinabre - minéraux, cristaux, mineral, crystal
Cabochon de cinabre dans quartz du Mexique
Cinabre de Yanwuping Mine, Chine

Le cinabre dans le Monde

Les meilleurs cristaux de cinabre proviennent de Chine (Pa-Lo dans la province de Guizhou et surtout Tsar Tien dans la province de Hunan) : ce sont des cristaux rhomboédriques nets atteignant les 3 cm et des macles de 7 cm d'une extraordinaire couleur rouge vermillon quand il ne sont pas ternis. De très bons cristaux ont également été découverts en Autriche (Steirischen, Erzberg) et en Asturies (Espagne). Almadén, toujours en Espagne, la plus grande mine de mercure du Monde n'a fourni que de rares petits cristaux ne dépassant pas le centimètre.

Le cinabre en France

En France, le cinabre n'est que très peu présent, on le retrouve en trace et en micro-cristaux dans le district minier de La Mure (Isère), en Corse à Vallone mais aussi à Loireauxence (Loire-Atlantique).

Les macles et cristallisations spéciales

Cinabre maclé de Chine - minéraux, cristaux, mineral, crystal

Les cristaux peuvent présentes des macles de contact simples ; suivant le plan {0001} et l'axe [0001].

Les faux et arnaques

Faux vase en cinabre - minéraux, cristaux, mineral, crystal

De nombreux objets ornementaux rouges en provenance d'Asie (vases, assiettes, bols, etc...) sont souvent vendus sous l'appellation "cinabre". Attention, ces objets ne sont pas taillés dans du cinabre. L'appellation "cinabre" est à mettre en relation avec la couleur rouge vermillon de ces objets. C'est autour de 3000 à 2500 ans avant J.-C. qu'une laque rouge a été développée. Cette laque organique est formée à partir d'une résine naturelle. La source la plus commune est la sève de ce qu'on appelle l'arbre à laque (Toxicodendron vernicifluum), qui pousse en Asie centrale et orientale. Une fois retirée de l'arbre, la sève durcit lorsqu'elle est exposée à l'air. Certaines des premières utilisations de la laque ont été de rendre les récipients en argile étanches et en tant que conservateurs du bois. Finalement, des agents colorants comme le cinabre ont été ajoutés et la laque a commencé à être utilisée pour des effets décoratifs. Si les objets anciens sont bien enduit d'une laque au cinabre, beaucoup d'objets modernes n'en contiennent absolument pas, la laque rouge n'étant qu'un enduit plastique.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 8,176
Cassure : Irrégulière à sub-conchoïdale
Trace : Rouge




TP : Translucide à transparent
IR : 2,905 à 3,256
Biréfringence : 0,351
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Fort
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides chlorhydrique + nitrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune