Qu'est-ce que l'hydrothermalisme en géologie ?

Hydrothermalisme : définition

L'hydrothermalisme désigne les circulations d'eaux chaudes de la croûte terrestre, en liaison avec les systèmes volcaniques et plutoniques, et avec des évènements métamorphiques. Les fluides hydrothermaux sont habituellement chauds (de 50°C à plus de 350°C), salés, corrosifs, et chargés en substances dissoutes acquises dans le magma ou lors de la percolation à travers les roches. Ils transportent, concentrent et redéposent ces sels dissous sous forme de minéraux dans certains sites particuliers : les gîtes hydrothermaux (filons, amas sulfurés, skarns, etc...). Les sources chaudes, geysers, fumerolles, lacs acides... constituent des manifestations actuelles de l'hydrothermalisme.

Ces gîtes hydrothermaux constituent fréquemment des gisement de minerais (Pb, Zn, F, Ba, Au, Ag, etc...), largement exploités sur la planète. Les minéraux formés par dépôts des substances dissoutes dans ces fluides sont appelés hydrothermaux (baryte, fluorine, nombreux sulfures, soufre natif, etc...).

Au delà de la température critique de l'eau (374°C), on passe du domaine hydrothermal au domaine pneumatolytique.