Coffinite - Encyclopédie

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Nésosilicates
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : U(SiO4)(OH)4
    Abondance : Assez fréquent

La coffinite est un silicate hydraté d'uranium, qui semble isostructural avec le zircon. Elle a été nommée ainsi en l'honneur du géologue américain Reuben Coffin qui fut l'un des premiers à étudier les gisements sédimentaires d'uranium. Cet important minerai d'uranium est longtemps passé inaperçu, en raison de son expression en plages minuscules et en enduits noirs peu attirants. Les cristaux macroscopiques (quelques millimètres), trapus à allongés, sont exceptionnels. La coffinite se présente habituellement en très fins cristaux (moins de 20 µm), en incrustations collomorphes botryoïdales ou fibroradiées, et en agrégats poudreux, toujours de couleur noire. La coffinite est sujette à la métamictisation et fréquemment décomposée en uraninite et quartz dans les gisements précambriens.

Photo principale : Coffinite du Morbihan, Bretagne, France © Roberto Bosi

La coffinite dans le Monde

C'est un minéral primaire d'uranium particulièrement abondant dans les grands gisements sédimentaires d'uranium de type "roll" du Colorado, où le minerai imprègne des couches détritiques riches en matière organique, uraninite, pyrite et souvent minéraux de vanadium. Ces gisements d'âge permien à éocène se dispersent sur quatre états, et sont particulièrement importants dans la région de Grants (Nouveau-Mexique). On retrouve également la coffinite dans les filons uranifères polymétalliques saxons (Marienberg, Johanngeorgestadt, Schneeberg). Les rarissimes cristaux millimétriques sont connus dans les gisements d'uranium de Kovary (Pologne) et de Pribram (République Tchèque).

La coffinite en France

En France, la coffinite est abondante dans les filons de pechblende, où elle forme d'originaux agrégats radiés autour de noyaux d'arséniures de nickel à La Rabasse et Rabejac (Hérault). On la retrouve aussi à St-Priest-la-Prugne (Loire) ainsi que dans de très nombreux gîtes.

Les macles et cristallisations spéciales

Aucune macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 5 à 6
Densité : 5,1
Cassure : Irrégulière à sub-conchoïdale
Trace : Gris-blanc




TP : Translucide à transparent
IR : 1,730 à 1,750
Biréfringence : 1,730
Caractère optique : Uniaxe (+/-)
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Très forte

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies