Andersonite - Encyclopédie

ndersonite de Bukov Mine, République Tchèque - © Serge Lavarde et collection Luigi Chiappino

    Classe : Carbonates, nitrates, borates
    Sous-classe : Carbonates d'uranyle
    Système cristallin : Trigonal
    Chimie : Na2Ca(UO2)(CO3)3 6H2O
    Abondance : Rare

L'andersonite est un carbonate secondaire d'uranium de couleur vert-jaune qui cristallise dans la zone d'oxydation de gisements d'uranium, associé à d'autres minéraux secondaires de ce métal (liebigite, carnotite, etc...). Il a été nommé ainsi en l'honneur de Charles Alfred Anderson, membre de l'U.S. Geological Survey, qui l'a découverte. C'est un minéral qui forme de petits cristaux rhomboédriques de 1 cm au plus, parfois pseudocubiques, ainsi que des incrustations épaisses. Ce minéral ne présente aucune utilisation particulière.

Andersonite de Atomic King Mine, Utah, USA © Rock Currier
Andersonite centimétrique de Atomic King Mine, Utah, USA
© Rock Currier
Andersonite de Ambrosia Lake, Nouveau-Mexique, USA © Brian Kosnar
Andersonite de Ambrosia Lake, Nouveau-Mexique, USA
© Brian Kosnar
Andersonite fluorescente de Markey Mine, Utah, USA © Travis Olds
Andersonite fluorescente de Markey Mine, Utah, USA
© Travis Olds
Andersonite du Mas Lavayre, Lodève, Hérault, France © F. Bonnet
Andersonite du Mas Lavayre, Lodève, Hérault, France
© F. Bonnet

L'andersonite dans le Monde

L'andersonite est notamment connue pour ses efflorescences vert-jaune qu'elle forme dans les galeries de mines d'uranium (Hillside, Arizona et Geevor en Angleterre). Les meilleurs échantillons viennent cependant des gisements d'uranium qui parsèment le plateau du Colorado : les mines du district de Moab (Utah), où de magnifiques cristaux de 10 mm ont été récoltés, et Ambrosia Lake, près de Grants au Nouveau-Mexique.

Photo principale : Andersonite de Bukov Mine, République Tchèque - © Serge Lavarde et collection Luigi Chiappino

L'andersonite en France

En France l'andersonite est signalée en cristaux infra-millimétriques dans la carrière du Mas Lavayre au sud de Lodève (Hérault).

Les macles

Cette espèce ne présente pas de macle connue.

Les faux et traitements

Pas de faux signalé pour cette espèce.



Dureté : 2,5
Densité : 2,8
Cassure : Irrégulière
Trace : Jaune



TP : Transparent à tranlucide
IR : 1,520 à 1,540
Biréfringence : 0,020
Caractère optique : Uniaxe +
Pléochroïsme : Non visible
Fluorescence : Vert-jaune


Solubilité : Eau

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Forte

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/