Beraunite - Encyclopédie

Beraunite de Indian Mountain, Alabama, USA © Henry Barwood

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Phosphates hydratés
    Système cristallin : Monoclinique
    Chimie : Fe6(PO4)4(OH)5 6H2O
    Abondance : Peu fréquent

La beraunite est un phosphate de fer hydraté d'origine secondaire qui se forme par altération de phosphates primaires, notamment de triphylite et de lithiophyllite, dans les pegmatites granitiques et certains gisements de fer. Elle doit son nom à sa localité de découverte : la mine de Hrbek, près de Beraun (République Tchèque). Elle se présente en cristaux tabulaires légèrement allongés de 1 cm au plus, souvent réunis en agrégats fibroradiés ou sphérolitiques, ou en concrétions discoïdes. C'est un minéral verdâtre sombre à brun verdâtre sombre quand il est frais, puis il se ternit et s'opacifie à la lumière dans les teintes rougeâtre sombre à brun rougeâtre.

Photo principale : Beraunite de Indian Mountain, Alabama, USA © Henry Barwood

Beraunite de Rotläufchen Mine, Allemagne © Marko Burkhardt
Beraunite de Rotläufchen Mine, Allemagne © Marko Burkhardt
Beraunite de Gutglück Mine, Allemagne © Marko Burkhardt
Beraunite de Regada, Viseu, Portugal © Gianfranco Ciccolini
Beraunite de Regada, Viseu, Portugal © Gianfranco Ciccolini
Beraunite de La Fumade, Tarn, France  © Jean-Marc Johannet
Beraunite de La Fumade, Tarn, France  © Jean-Marc Johannet

La beraunite dans le Monde

La beraunite n'est pas rare dans les pegmatites à phosphates. Elle est notamment connue en beaux échantillons dans celles de Hagendorf près de Pleystein et Rabenstein, en Bavière (Allemagne), mais aussi à Palermo et Fletcher (New Hampshire), Keystone et Custer (Dakota-du-Sud), Foote (Caroline du Nord) et à Mangualde (Portugal). Elle existe également dans les gisements de fer de la région de Giessen (Allemagne), et en masses imposantes pseudomorphosant partiellement les gigantesques cristaux de vivianite de Anloua (Cameroun).

La beraunite en France

En France, la beraunite a été décrite aux Montmins (Allier), à la carrière de la Lande (Morbihan), à la carrière de Vilatte (Haute-Vienne), dans les pegmatites de Collioure (Pyrénées-Orientales) et à La Fumade (Tarn).

Les macles et cristallisations spéciales

Des macles sont connues sur {100}.

Les faux et traitements

Pas de faux ou de traitements recensés pour cette espèce minérale.



Dureté : 3 à 4
Densité : 2,8 à 3
Cassure : Irrégulière
Trace : Vert à jaune




TP : Translucide
IR : 1,707 à 1,820
Biréfringence : 0,031
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies

PInterest

Notre site Web vous permet de partager son contenu sur le réseau social PInterest. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de PInterest: https://policy.pinterest.com/fr/privacy-policy/