Chalcosidérite - Encyclopédie

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Phosphates hydratés
    Système cristallin : Triclinique
    Chimie : CuFe6(PO4)4(OH)8 4H2O
    Abondance : Très rare


La chalcosidérite est un rare phosphate de cuivre et de fer, présent dans les zones d'oxydation de gisements hydrothermaux polymétalliques riches en cuivre, en compagnie d'autres phosphates de cuivre ou de fer (dufrénite, libéthénite...) souvent sur une gangue de goethite. Elle forme une série avec la turquoise, minéral dans lequel le fer est remplacé par l'aluminium. Elle doit son nom au grec chalcos (cuivre) et sidêros (fer) en raison de sa composition chimique. Les cristaux sont des prismes courts de 3 mm maximum, groupés en gerbes ou en incrustations d'une couleur vert sombre. C'est un minéral uniquement réservé à la collection.

La chalcosidérite dans le Monde

De beaux spécimens viennent des filons polymétalliques des Cornouailles anglaises (Linkinhoren, Saint Austell), d'Allemagne (Siegen, Schneckenstein, et de la pegmatite d'Hagendorf, en Bavière). De bons spécimens se rencontrent aussi dans les mines de cuivre de Bisbee en Arizona.

La chalcosidérite en France

En France, la chalcosidérite est connue dans les filons à tungstène et cuivre des Montmins, près d'Echassières (Allier), voir photo principale.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 4,5
Densité : 3,22
Cassure : Indéterminée
Trace : Vert




TP : Transparent à transclucide
IR : 1,775 à 1,844
Biréfringence : 0,069
Caractère optique : Biaxe -
Pléochroïsme : Non visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune