Cornétite - Encyclopédie

Cornétite de la mine de l'Etoile du Congo

    Classe : Phosphates, arséniates, vanadates
    Sous-classe : Phosphates anhydres
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : Cu3PO4(OH)3
    Abondance : Rare

La cornétite est un rare phosphate secondaire des zones d'oxydation des gisements de cuivre. Sa genèse semble favorisée par un climat aride, comme pour de nombreux sulfates de cuivre. Elle doit son nom au géologue belge Jules Cornet. Ses cristaux sont de petits prismes courts à arêtes arrondies, n'atteignant pas le centimètre, d'une belle couleur bleu soutenu, fréquemment réunis en rosettes ou en incrustations. La cornétite est associée à d'autres minéraux secondaires de cuivre (malachite, chrysocolle, brochantite, etc...), et parfois de manganèse. Sa rareté est en partie due au fait qu'elle se transforme aisément en libéthénite par perte d'ions (OH). C'est un minéral uniquement destiné à la collection.

La cornétite dans le Monde

Cornétite de la mine de l'Etoile du Congo
De beaux cristaux de cornétite viennent des gisements du Katanga congolais, notamment de la mine de l'Etoile du Congo, près de Lubumbashi, son site de découverte (photo principale et photo de droite). De beaux spécimens furent aussi extraits des zones d'oxydation des grands porphyres cuprifères américains, notamment ceux de Yerington (Nevada). La cornétite est aussi signalée dans les gisements de la copper-belt du Zimbabwe (région de Karoi), et dans les gisements de cuivre chiliens (Chuquicamata, Inca de Oro, etc...).

La cornétite en France

Ce minéral n'est pas signalé dans le sous-sol français.

Les macles

Un plan de macle est connu pour l'espèce mais est très difficile à identifier à l'oeil nu.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale, elle peut cependant être confondue avec d'autre minéraux de cuivre bleu comme l'azurite.



Dureté : 4,5
Densité : 4,1
Cassure : -
Trace : Bleu




TP : Transparent à translucide
IR : 1,765 à 1,820
Biréfringence : 0,055
Caractère optique : Biaxe-
Pléochroïsme : Difficile à observer
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune