Pyrolusite - Encyclopédie

Pyrolusite du Maroc

    Classe : Oxydes et hydroxydes
    Sous-classe : Oxydes
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : MnO2
    Abondance : Très fréquent

La pyrolusite est le minéral de manganèse le plus fréquent. C'est aussi l'oxyde de manganèse le plus stable dans les conditions de surface, ce qui explique qu'il apparaisse en pseudomorphose d'autres minéraux de manganèse, notamment la manganite, et qu'il soit très fréquent aux affleurements des gisements de manganèse. Son nom vient du grec pyros (le feu) et lusis (dissolution), car ce minéral appelé savon des verriers est utilisé pour nettoyer des teintes jaunes, brunes ou vertes laissées par le fer dans le verre. Il s'agit d'un minéral parfois primaire mais le plus souvent secondaire des gîtes manganifères. Fragile, la pyrolusite possède un clivage parfait selon (110), un éclat métallique et une couleur gris d'acier à gris-noir. Ses cristaux sont rares, prismatiques, allongés selon [001] ou pseudocubiques aux faces striées : sous cette habitus cristallisé la pyrolusite est encore parfois appelée polianite. Cependant la pyrolusite est surtout connue en pseudomorphose de manganite, en masse fibreuses, en nodules réniformes à textures fibroradiées, en masses terreuses tachant les doigts, ou encore en agrégats dendritiques figurant des arborescences (dendrites). La pyrolusite est également abondante dans les nodules polymétalliques des grands fonds océaniques. Il s'agit du principal minerai de manganèse, un métal majoritairement utilisé en alliage avec le fer pour la fabrication du ferromanganèse, nécessaire à la production de l'acier (environ 6,5 kg de manganèse sont utilisés pour produire 1 tonne d'acier). Le manganèse est aussi utilisé dans différents alliages à base de cuivre, zinc, aluminium, étain, plomb. En chimie, la pyrolusite est utilisée comme oxydant dans la fabrication industrielle du chlore, du brome et de l'oxygène. Les sels de manganèse bénéficient d'une vaste palette d'applications : désinfectant industriel de l'eau (permanganate de potassium), dessicateur dans les peintures, colorant en briqueterie et poterie, et décolorant en verrerie. Les dendrites de pyrolusite sur les calcaires ou dans les agates sont couramment taillées pour la joaillerie et pour l'ornementation.

Pyrolusite de la carrière du Rivet, Peyrebrune, Tarn, France
Pyrolusite de la carrière du Rivet, Peyrebrune, Tarn, France
Pyrolusite de Imini, Ouarzazate, Drâa-Tafilalet, Maroc
Pyrolusite de Imini, Ouarzazate, Drâa-Tafilalet, Maroc
Quartz à dendrite de pyrolusite de 9,10 t du Brésil
Quartz à dendrite de pyrolusite de 9,10 t du Brésil
Calcaire à dendrites de pyrolusite d'Allemagne
Calcaire à dendrites de pyrolusite d'Allemagne

La pyrolusite dans le Monde

Les plus belles formations de pyrolusite sont des cristaux décimétriques en pseudomorphose de manganite de Thuringe (Allemagne), Ilfeld, Oehrenstock, Gremmelsbach... De semblables pseudomorphoses, en gerbes de cristaux géodiques et en agrégats fibroradiés spectaculaires sont aussi connus aux USA (Jackson, Michigan). La meilleure occurence de pyrolusite cristallisée (cristaux très nets atteignant les 2 cm) est le gîte de Platten (Horni Blatna) en Bohême Tchèque. De très beaux agrégats radiés de 4 cm proviennent aussi du district de Kuruman (Afrique du Sud).

La pyrolusite en France

En France, les plus belles cristallisations viennent de Alban-le-Fraysse et de la carrière du Rivet à Peyrebrune (Tarn). On la retrouve en micro-cristaux à Saphoz (Haute-Saône), au Kaymar (Aveyron), à Chessy (Rhône), à l'Argentolle (Saône-et-Loire), et sur bien d'autres occurences. Les dendrites de pyrolusite sont quand à elles presque ubisque dans les calcaires et dans les fractures des granites.

Les macles et cristallisation spéciale

Les macles sont rares et par répétition sur les plans {031} et {032}.

Les faux et arnaques

Pas de faux recensé pour cette espèce minérale.



Dureté : 2 à 6,5
Densité : 5,04 à 5,08
Cassure : Irrégulière
Trace : Noire




TP : Opaque
IR : Non mesurable
Biréfringence : -
Caractère optique : -
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide chlorhydrique

Magnétisme : Paramagnétique
Radioactivité : Aucune