Rhodonite - Encyclopédie

Rhodonite de Morro da Mina mine, Brésil

    Classe : Silicates
    Sous-classe : Inosilicates
    Système cristallin : Triclinique
    Chimie : MnSiO3
    Abondance : Fréquent

La rhodonite appartient au groupe des pyroxénoïdes, silicates dont la structure est très proche de celle des pyroxènes. C'est à la fois le plus courant des pyroxénoïdes et des silicates de manganèse. Sa chimie est assez variable : le calcium, le fer, le magnésium et le zinc pouvant entrer dans sa composition pour donner naissance à des variétés aujourd'hui peu usités comme la fowlérite. Ce minéral doit son nom à sa couleur rose (rhodon en grec). On le rencontre dans les gisements de manganèse formés par métamorphisme de contact ou régional, et dans les filons hydrothermaux. Très sensible à l'altération superficielle, la rhodonite se transforme en oxydes noirs de manganèse, donnant des masses roses veinées de noir selon les fractures et les clivages, pouvant bénéficier du statut de pierre ornementale. A haute température, sous l'action de solutions carbonatées, la rhodonite se transforme en rhodochrosite. C'est un minéral qui possède un éclat vitreux, et une couleur habituellement rose, parfois rouge-brun, rouge (cristaux gemmes), plus rarement brune. Ses cristaux sont rares, habituellement trapus, parfois tabulaires et allongés selon [001], à section presque carrée à rectangulaire, généralement aux arêtes arrondies et aux faces rugueuses. La rhodonite est beaucoup plus commune en masses clivables. Outre le fait qu'elle soit utilisée comme pierre ornementale appréciée dans la joaillerie et la sculpture d'objets d'art, c'est aussi parfois un minerai accessoire de manganèse. 

Rhodonite facettée de 3,45 ct du Brésil
Rhodonite à veines de manganèse de Madagascar en cabochon
Rhodonite de Russie en cabochon
Rhodonite en cabochon de Madagascar

La rhodonite dans le Monde

Les localités ayant fourni de beaux cristaux sont rares. Les meilleurs spécimens proviennent des mines australiennes de Broken Hill, qui ont fourni d'extraordinaires cristaux prismatiques gemmes d'un rouge vif dépassant les 5 cm, et de superbes individus trapus de 10 cm sur galène. La mine brésilienne de Morro da Mina a aussi produit en 2008 d'impressionnants cristaux gemmes rouge vif de 5 cm (photo principale de Rob Lavinsky). La seconde occurence mondiale par la qualité de ses cristaux est la mine de Franklin (New Jersey), où des grands cristaux (près de 10 cm) associés à la franklinite et à la willémite, semblent posés sur de la calcite blanche. Le filon hydrothermal de Huanzala (Pérou) a donné d'excellents agrégats de cristaux dépassant les 6 cm, et les mines Harstig, Pajsberg et Langban (Suède), des cristaux brillants de 1 cm). D'esthétiques masses roses veinées de noir (rhodonite en cours de transformation en oxydes de manganèse) sont exploitées comme pierre ornementale à Morro da Mina (Brésil), à Plainfield (Massachusetts), à Ambindavato (Madagascar) et dans l'Oural (Russie).

La rhodonite en France

En France, la rhodonite est présente en masses roses veinées d'oxydes de manganèse noirs à Gérardmer, (Vosges), Las Cabesses (Ariège), Tuc Usclat (Haute-Garonne) et dans la Vallée d'Aure (Hautes-Pyrénées).

Les macles

La rhodonite présente des macles lamellaires avec {010} comme plan de composition.

Les faux et arnaques

Aucune faux connu pour ce minéral.



Dureté : 5,5 à 6,5
Densité : 3,6
Cassure : Irrégulière à conchoïdale
Trace : Blanche




TP : Translucide à transparent
IR : 1,711 à 1,751
Biréfringence : 0,013
Caractère optique : Biaxe +
Pléochroïsme : Faible
Fluorescence : Rouge


Solubilité : Acide chlorhydrique 

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies