Bismuthinite - Encyclopédie

Bismuthinite de Tazna Mine, Potosi, Bolivie © Fabre Minerals

    Classe : Sulfures et sulfosels
    Sous-classe : Sulfures
    Système cristallin : Orthorhombique
    Chimie : Bi2S3
    Abondance : Fréquent

La bismuthinite est un minéral accessoire des minéralisations hydrothermales de haute température associées aux intrusions de granitoïdes, notamment les gîtes à étain et tungstène, que l'on rencontre aussi dans les pegmatites (Madagascar), les filons aurifères (Salsigne, France), et les filons à fluorine - sidérite. Elle accompagne fréquemment le bismuth natif, l'arsénopyrite, la cassitérite et la wolframite. Son nom dérive de sa composition chimique : bismuth. Elle se présente assez rarement en cristaux prismatiques trapus à aciculaires finement striés, rappelant la stibine. La bismuthinite se présente généralement en agrégats lamellaires, en masses clivables foliées, fibreuses ou grenues, également semblables à la stibine. C'est un minéral de couleur gris de plomb à blanc étain, souvent terni en jaune ou irisé à la surface, qui se transforme facilement en bismutite sur les affleurements. Elle constitue un minerai de bismuth, souvent récupéré comme sous-produit de l'or ou de l'étain.

Photo principale : Bismuthinite de Tazna Mine, Potosi, Bolivie © Fabre Minerals

Bismuthinite de Tazna Mine, Potosi, Bolivie © Tony Peterson
Bismuthinite de Tazna Mine, Potosi, Bolivie © Tony Peterson
Bismuthinite de Schmiedestollen, Allemagne © Michael Förch
Bismuthinite de Schmiedestollen, Allemagne © Michael Förch
Bismuthinite et fluorine de Barbora Adit, République Tchèque © Petr Fuchs
Bismuthinite et fluorine de Barbora Adit, République Tchèque © Petr Fuchs
Bismuthinite de Montroc, Tarn, France © Jean-Marie Laurent
Bismuthinite de Montroc, Tarn, France © Jean-Marie Laurent

Le bismuthinite dans le Monde

Les plus beaux échantillons sont issus de la province stannifère bolivienne : Tazna (cristaux parfaits de 8 cm), Llallagua, Huanuni. D'autres échantillons remarquables proviennent des Cornouailles anglaises, de Ehrenfriedersdorf (Saxe, Allemagne) avec des cristaux aciculaires de 10 cm, de Spind (Norvège), ainsi que des pegmatites malgaches qui renferment de grands cristaux décimétriques souvent très transformés en bismutite et bismite.

Le bismuthinite en France

En France, on retrouve des lames centimétriques de bismuthinite à Meymac (Corrèze) et en microcristaux aciculaires à Puy-les-Vignes (Haute-Vienne), Montroc et au Moulinal (Tarn), Marsanges (Haute-Loire) et dans de nombreuses autres localités.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recencé pour cette espèce minérale.



Dureté : 2 à 2,5
Densité : 6,78
Cassure : Irrégulière
Trace : Gris




TP : Opaque
IR : -
Biréfringence : -
Caractère optique : Aucun
Pléochroïsme : Aucun
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acide nitrique

Magnétisme : Diamagnétique
Radioactivité : Aucune