Bismutite - Encyclopédie

    Classe : Carbonates, nitrates, borates
    Sous-classe : Carbonates anhydres
    Système cristallin : Quadratique
    Chimie : Bi2O2(CO3)
    Abondance : Assez fréquent

La bismutite est le minéral d'altération supergène usuel du bismuth natif et de la bismuthinite. On la rencontre dans la zone d'oxydation des gisements hydrothermaux contenant du bismuth, notamment les gisement d'or épithermaux et les filons polymétalliques du type "Ni-Co-Bi-Ag-U", parfois dans les pegmatites. Son nom fait référence à sa composition chimique : bismuth. Les cristaux sont très rares, la bismutite constitue pour l'essentiel des masses poudreuses ou des agrégats sphéroïdaux à cassure terreuse, de teinte gris moyen à sombre ou brun olivâtre, rarement blanc à jaune pâle. Son identification est possible grâce à son effervescence à froid dans les acides et à sa forte densité (8,1 à 8,3).

Photo principale : Bismutite de Clara Mine, Baden-Württemberg, Allemagne © Michael Förch

Bismutite de Hohenstein, Hesse, Allemagne © Uwe Haubenreisser
Bismutite de Hohenstein, Hesse, Allemagne © Uwe Haubenreisser
Bismutite de Königswart Mine, Baden-Württemberg, Allemagne © G. Franz Zöll
Bismutite de Königswart Mine, Baden-Württemberg, Allemagne © G. Franz Zöll
Bismutite de Bergweg, Hesse, Allemagne © Volker Betz
Bismutite de Bergweg, Hesse, Allemagne © Volker Betz
Bismutite de Montroc, Tarn, France © Pascal Chollet
Bismutite de Montroc, Tarn, France © Pascal Chollet

Le bismutite dans le Monde

Les plus spetaculaires spécimens de bismutite proviennent des pegmatites d'Ampangabé (Madagascar) : il s'agit de pseudomorphoses pesant plusieurs kilos de cristaux de bismuthinite. Le gisement de Pilgrim's Rest (Afrique du Sud) a livré de beaux cristaux de 5 mm réunis en agrégats touffus. De bons échantillons ont été découverts à Johanngeorgenstadt (Allemagne) et à Beresovsk (Oural, Russie), ainsi que dans de nombreux gîtes américains.

Le bismutite en France

En France, la bismutite est signalée dans la partie superficielle des filons à bismuth de Meymac (Corrèze), on la retrouve également à Puy-les-Vignes (Haute-Vienne), au Brézouard (Haut-Rhin) en pseudomorphose d'emplectite, à Echassières (Allier) et dans de nombreuses autres localités.

Les macles et cristallisations spéciales

Pas de macle connue pour cette espèce minérale.

Les faux et traitements

Pas de faux recencé pour cette espèce minérale.



Dureté : 2,5 à 3,5
Densité : 6,7 à 7,4
Cassure : Irrégulière
Trace : Gris




TP : Translucide à transparent
IR : 2,120 à 2,300
Biréfringence : 0,130 à 0,160
Caractère optique : Uniaxe
Pléochroïsme : Visible
Fluorescence : Aucune


Solubilité : Acides

Magnétisme : Aucun
Radioactivité : Aucune

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

YouTube

Les vidéos intégrées fournies par YouTube sont utilisées sur notre site Web. En acceptant de les regarder, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies